acces

Notre code éthique...
Coordonnées et plan d'accès

La Chronique Ovine

Des céréales touchées par la fusariose dans la ration des brebis

 

 

 

Semaine du 05 au 10 septembre 2016

Les conditions climatiques très humides de ce printemps ont pu favoriser le développement de champignons sur les céréales, susceptibles d’être toxiques pour les ovins. «

Le stade floraison, stade critique pour le développement des fusarioses sur les épis a justement fait l’objet d’une protection pour limiter les risques indique Pierre Vincent Protin d’ARVALIS-Institut du végétal. Même si dans certains cas les conditions climatiques ont pu favoriser le développement de Fusarium graminearum, le problème reste minoritaire puisque heureusement les conditions humides au cours de la floraison ont été accompagnées de températures fraiches (souvent inférieures à 20°C) favorisant ainsi plutôt le développement de Michrodochium nivale (épillets isolés touchés) non producteur de mycotoxines. Au vu des conditions de l’année et de la variabilité rencontrée sur le territoire, il faut évidemment faire preuve de prudence sans pour autant être alarmiste ».

Entre 100 et 150 € pour une analyse

Aucun indicateur de couleur de la céréale n’est fiable pour évaluer le niveau de contamination potentiel. En effet, la couleur et la taille du grain ne permettent pas de statuer sur le type de champignon. «

Des défauts de remplissage du grain, très courants sur la récolte de cette année, peuvent être confondus avec de la fusariose et pourtant, ce n’en est pas » ajoute Pierre Vincent. L’analyse de mycotoxines est possible et fiable à condition de prélever un échantillon représentatif (l’unité de mesure est alors la partie pour milliard !). Cette analyse coute entre 100 et 150 €. Rappelons enfin que les catégories d’animaux les plus sensibles aux mycotoxines sont les jeunes puis les brebis gestantes et en lactation.

Photo semaine 35-2016 : a priori, les conditions climatiques du printemps ont été peu favorables aux champignons toxiques

Nos services pour l'élevage ovin

  • Amélioration des performances technico-économiques sur un point spécifique de l'exploitation ou d'un atelier ou d'une production (bovins ou ovins)

  • Expertise technique et économique de l'élevage :

    • conduite du troupeau
    • gestion des ressources fourragères
    • adaptation de la production au marché
    • alimentation hivernale
    • parasitisme
    • reproduction
    • conduite et fertilisation des prairies, ...
  • Raisonner la production fourragère de l'exploitation

  • Raisonner l'alimentation et la complémentation du troupeau

    • Optimiser la fertilisation NPK :
      • raisonner la fertilisation minérale et organique, mettre en place le Plan d'épandage des effluents d'élevage
  • Identification des animaux et registre d'élevage
    • notification (papier ou par internet)
    • vente de matériel nécessaire (boucles, ...)
    Les conseillers de la Chambre peuvent vous aider ponctuellement ou intervenir régulièrement selon vos besoins.
  • Certification de la parenté des ovins

  • Recherche de références
RTO 2016

Des innovations en élevage ovins

Contact :
Photo of Christophe  RAINON
Christophe RAINON
Tél. 03.86.20.20.07
Fax. 03.86.20.13.01
christophe.rainon(at)nievre.chambagri.fr
Envoyer à un ami
Contacts | Mentions légales |  Plan du site |  Coordonnées |  Conditions de Paiement    |  RSS